Société Civile

Le jour de gloire est arrivé. Même les cloches de Notre-Dame ont sonné pour célébrer la victoire.

Le Figaro.fr - 16 juillet 2018 - Par Yves Thréard

Le rêve est accompli. Tous les superlatifs sont permis. Ce n'est pas seulement une équipe, mais tout un peuple habillé du drapeau tricolore qui se sent aujourd'hui champion du monde.

À une époque où l'individualisme prévaut, ce triomphe était devenu, ces jours derniers, un projet collectif. Le football a au moins ce mérite, il rassemble pour le meilleur: une joie pure. Il réveille aussi une valeur de moins en moins partagée: le patriotisme. C'est en cela que ce sport est unique.

Maintenant, il convient de rendre à Didier Deschamps et à ses vingt-trois gladiateurs ce qui leur appartient. Ils ont été réalistes contre de vaillants et brillants Croates, tombeurs des Russes et des Anglais. Les Bleus n'ont pas gagné par hasard cette compétition.

Dans les coulisses de l'exploit, des années d'efforts, d'abnégation, de réflexion ont été nécessaires. À mille lieues de la tentation égalitariste qui envahit notre société, ces virtuoses ont d'abord été sélectionnés pour la qualité de leur travail, leur talent, leur intelligence tactique. Ils ont été détectés dès leur plus jeune âge, avant d'être formés puis élevés dans la culture de la gagne.

Leur succès est donc celui d'une éducation d'excellence à la française, qu'il est donc encore possible de transmettre. Mbappé, Griezmann, Lloris, Varane, Pavard et les autres en sont les preuves vivantes.

Si cette Coupe du monde doit avoir une portée exemplaire, c'est ici qu'il faut la chercher. On aimerait voir le modèle transposé en tous domaines, à tous les enfants, sur tout le territoire. On souhaiterait que cet état d'esprit, volontaire, exigeant, élitiste même, se diffuse dans l'ensemble de la population.

Comme après la victoire de 1998, il y a vingt ans, le souvenir de l'euphorie marquera à jamais les mémoires. Mais si, en plus, la victoire ouvrait cette fois la voie à une ambition collective, celle du dépassement de soi, la magie serait totale.

Partagez cet article

A voir ou revoir...

"Je n'ai pas réussi à réconcilier le peuple français avec ses dirigeants", le mea culpa de Macron sur TF1

"Je n'ai pas réussi à réconcilier le peuple français avec ses dirigeants", le mea culpa de Macron su...

dans Politique
Le président de la République a admis mercredi lors d'une interview sur TF1 ne pas avoir "réussi à r...
1 0
4 lectures
Antonio Guterres : "Il y a un consensus, il faut mettre un terme au conflit du Yémen"

Antonio Guterres : "Il y a un consensus, il faut mettre un terme au conflit du Yémen"

dans International
À l'occasion du Forum de Paris pour la Paix, Antonio Guterres, le secrétaire général des Nations Uni...
2 0
35 lectures
17 novembre : "Bloquer la France, c'est minable", dit Bussereau sur RTL

17 novembre : "Bloquer la France, c'est minable", dit Bussereau sur RTL

dans Société Civile, Environnement
La France risque de connaître un blocage de grande ampleur le 17 novembre. La grogne monte face à l'...
7 0
100 lectures
"On ne peut pas donner à la fois aux actifs, aux étudiants, aux retraités et aux chômeurs" Alain Minc

"On ne peut pas donner à la fois aux actifs, aux étudiants, aux retraités et aux chômeurs" Alain Min...

dans Dépenses publiques
Renaud Blanc recevait Alain Minc, conseiller politique et économiste.
11 0
79 lectures
Julien Denormandie face à Jean-Jacques Bourdin

Julien Denormandie face à Jean-Jacques Bourdin

dans Politique
Jean-Jacques Bourdin reçoit Julien Denormandie, ministre auprès de la Ministre de la Cohésion des Te...
11 0
73 lectures
Bruno Retailleau face à Laurent Neumann

Bruno Retailleau face à Laurent Neumann

dans Politique
Laurent Neumann a reçu Bruno Retailleau, sénateur Les Républicains, dans "Bourdin Direct" sur BFMTV...
17 0
96 lectures
Gérald darmanin dans Le Grand Rendez sur Cnews

Gérald darmanin dans Le Grand Rendez sur Cnews

dans Politique, Economie
Ce dimanche 28 octobre, nous avons reçu Gérald Darmanin, un invité politique dans le Grand Rendez-Vo...
17 0
122 lectures
22:14
Brune Poirson: «Ségolène Royal nous a imposé une double punition avec l'écotaxe»

Brune Poirson: «Ségolène Royal nous a imposé une double punition avec l'écotaxe»

dans Politique
La secrétaire d’État à la Transition Écologique et Solidaire était l'invitée du Talk.
20 0
99 lectures

Toutes les vidéos

Espace Participants

Suivez-nous !

    

Notre Lettre d'Information

Abonnez-vous et recevez gratuitement la Lettre Ambition France.
Civ.
J'accepte que mes données personnelles soient conservées par Ambition France
Si vous ne souhaitez plus recevoir notre Lettre d'Informations, merci de vous désinscrire ci-dessus après avoir rempli tous les champs
Voir notre politique de confidentialité

Rechercher sur le site

Ambition France dans les médias

presse2

Acteurs Société Civile