Europe

Réunis à Bruxelles, les Vingt-Huit ont trouvé un accord politique pour renforcer leur arsenal de défense.

 

Le Figaro - 23 mars 2019 - Par Hubaut, Leonor

La relation commerciale avec la Chine est devenue un sujet majeur pour l’Union européenne. Réunis à Bruxelles, les dirigeants européens ont décidé de laisser derrière eux leur naïveté, pour aller vers une stratégie plus offensive et ainsi rééquilibrer les relations commerciales et économiques avec l’empire du Milieu.

Emmanuel Macron a salué ce « réveil européen » et « le ralliement autour d’une vision commune ». Cela est nécessaire pour défendre « la souveraineté européenne » et « s’organiser comme puissance internationale ». C’est dans cette logique que le président français a invité la chancelière allemande et le président de la Commission européenne à le rejoindre mardi prochain, pour sa réunion avec le président chinois Xi Jinping.

Dans le passé, l’Union européenne n’a pas été capable de formuler une stratégie claire concernant la Chine. Chaque État membre a mené sa propre politique, négociant individuellement et se plaçant en concurrence pour attirer les investissements chinois. L’aveuglement et la division des Européens ont offert une voie royale à l’expansionnisme chinois dans le marché unique. Poussés par la Commission européenne et le couple franco-allemand, les Européens ont trouvé un accord politique fort, pour mieux protéger leurs intérêts. « L’UE doit également protéger ses intérêts », estiment les Vingt-Huit dans leurs conclusions. C’est ce message, accompagné d’une liste de demandes et propositions, qu’ils présenteront au premier ministre chinois lors du sommet UE-Chine du 9 avril à Bruxelles.

Dénonçant « les pratiques déloyales des pays tiers », les Européens veulent désormais se mettre en ordre de bataille. Parmi les mesures de défense que les Européens veulent désormais appliquer, l’enjeu est de lutter contre les OPA chinoises dans les secteurs économiques stratégiques de l’Union. L’affaire de la 5G et de Huawei a agi comme un catalyseur. « L’UE doit utiliser ses instruments de défense commerciale […] et son système de surveillance des investissements étrangers », clament les Européens. Ce cadre de contrôle des investissements étrangers dans les secteurs stratégiques européens (intelligence artificielle, télécoms, robotique…) devrait commencer à fonctionner le 1er avril. En complément, l’exécutif européen présentera une proposition pour mettre fin aux « distorsions » provoquées par les investissements étrangers. Pour le cas spécifique de la sécurité des réseaux 5G, des recommandations pour « une approche concertée » seront présentées la semaine.

Principe de réciprocité

Le second grand sujet d’inquiétude concerne la lenteur avec laquelle la Chine ouvre son marché aux entreprises étrangères. L’enjeu est de taille. Si les Chinois ont accès à la quasi-totalité des 2 400 milliards que représentent les marchés publics européens, les Européens, eux, ne peuvent prétendre répondre que sur 10 milliards d’euros d’appels d’offres chinois sur un marché total de plus de 8 000 milliards. C’est « insuffisant », juge le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker. D’autant que ce déséquilibre est aggravé par le fait que les technologies européennes sont parfois copiées par les entreprises chinoises. Face à cela, le principe de réciprocité s’impose comme le nouveau mot d’ordre européen. Angela Merkel, elle-même, en fait une priorité, alors que l’Allemagne rejetait le concept en 2012. Preuve que le rachat du fleuron industriel Kuka a ébranlé les esprits.

Les Européens s’engagent à tirer « pleinement parti des règles (existantes) en matière de marchés publics », est-il écrit dans les conclusions. Et à reprendre « les discussions sur l’instrument de l’UE relatif aux marchés publics internationaux ». L’objectif étant de « s’assurer de la réciprocité effective dans l’attribution des marchés publics dans les pays tiers ». L’instrument devrait permettre de restreindre l’accès des sociétés étrangères aux marchés publics européens lorsque leur pays d’origine utilise des pratiques discriminatoires envers l’UE.

Partagez cet article

Nos Visiteurs

104302
Aujourd'huiAujourd'hui76
HierHier223
Cette semaineCette semaine1797
Ce mois-ciCe mois-ci13471
Depuis toujoursDepuis toujours104302
Le jour le plus visité et pays d'origine du dernier visiteur 01-13-2019 : 1097
UNITED STATES
US

À voir ou à revoir...

Quand l'affaire Fillon créé une frustration qui se ressent jusque dans le grand débat national

Quand l'affaire Fillon créé une frustration qui se ressent jusque dans le grand débat national

dans Politique
Chaque matin, sur europe 1, Jean-Michel Aphatie a carte blanche pour nous éclairer sur un sujet qui...
1 0
11 lectures
Une "évaluation objective" de l'ISF serait-elle en cours

Une "évaluation objective" de l'ISF serait-elle en cours

dans Grand débat, Fiscalité
Dans son dernier discours, Emmanuel Macron a annoncé l'idée d'une "évaluation objective" de la suppr...
1 0
18 lectures
850 euros en plus par ménage en 2019

850 euros en plus par ménage en 2019

dans Spécial Nicolas Doze, Société Civile, Gilets Jaunes, Fiscalité
Les Français verront une nette amélioration de leur pouvoir d'achat cette année. L'OFCE a annoncé qu...
1 0
18 lectures
Ce que les gilets jaunes ont obtenu

Ce que les gilets jaunes ont obtenu

dans Société Civile, Grand débat, Gilets Jaunes, Dépenses publiques, Spécial Nicolas Doze
Les gilets jaunes ne sont toujours pas satisfaits de la réponse du gouvernement face à leurs revendi...
1 0
14 lectures
Emmanuel Macron : le président du pouvoir d'achat ?

Emmanuel Macron : le président du pouvoir d'achat ?

dans Dépenses publiques, Economie, Fiscalité, Spécial Nicolas Doze
Emmanuel Macron donnera les conclusions du Grand débat ce soir. Celui qui a formulé le vœu de ne pas...
1 0
18 lectures
Gilets jaunes : un mouvement qui ne finira jamais !

Gilets jaunes : un mouvement qui ne finira jamais !

dans Société Civile
Chaque matin, Jean-Michel Aphatie a carte blanche pour nous éclairer sur un sujet qui l'a marqué dan...
5 0
33 lectures
Geoffroy Roux de Bézieux face à Jean-Jacques Bourdin

Geoffroy Roux de Bézieux face à Jean-Jacques Bourdin

dans Société Civile, Entreprises
Jean-Jacques Bourdin a reçu Geoffroy Roux de Bézieux, président du Medef, dans "Bourdin Direct" sur...
5 0
49 lectures
4:40
Emmanuel Macron devant Notre-Dame de Paris: "cette cathédrale, nous la rebâtirons"

Emmanuel Macron devant Notre-Dame de Paris: "cette cathédrale, nous la rebâtirons"

dans Société Civile
Alors que les flammes jaillissaient encore dans le ciel de Paris, Emmanuel Macron s'est exprimé lund...
9 0
17 lectures
Restitution du grand débat national : le discours du Premier ministre

Restitution du grand débat national : le discours du Premier ministre

dans Société Civile, Institutions, Grand débat
La restitution du grand débat national s'est tenue ce 8 avril 2019 au Grand Palais, à Paris. A cette...
16 0
119 lectures
Grand débat: Valérie Pécresse propose de "baisser la TVA sur les transports de 10% à 5,5%"

Grand débat: Valérie Pécresse propose de "baisser la TVA sur les transports de 10% à 5,5%"

dans Politique, Economie
Valérie Pécresse, présidente LR de la région Île-de-France, était l'invitée de BFM Politique, du dim...
16 0
118 lectures

Toutes les vidéos

Vous connecter

Notre Lettre d'Information

Abonnez-vous et recevez gratuitement la Lettre Ambition France.
Civ.
J'accepte que mes données personnelles soient conservées par Ambition France
Si vous ne souhaitez plus recevoir notre Lettre d'Informations, merci de vous désinscrire ci-dessus après avoir rempli tous les champs
Voir notre politique de confidentialité

Suivez-nous !

    

Rechercher sur le site

Ambition France dans les médias

presse2

Acteurs Société Civile

Europe - Consultations citoyennes