Municipales Paris

Un article du quotidien britannique « The Guardian » a pointé du doigt la saleté de Paris. Ce dossier sera un enjeu majeur pour la prochaine élection municipale et peut-être du Conseil de Paris qui débute ce mardi.

Le Parisien - 29 septembre 2019 - Par Marie-Anne Gairaud.

Les Parisiens sales? C'est ce que laisse entendre le quotidien britannique The Guardian paru il y a une semaine. Et la maire (PS) de Paris Anne Hidalgo elle-même a appelé les Parisiens à se prendre en charge. « Je pense qu'il faut tout reprendre à la base, l'éducation au respect, le respect de l'autre […] On ne peut pas mettre un éboueur derrière chaque Parisien », a ainsi déclaré l'élue. De quoi faire sortir de ses gonds Pierre-Yves Bournazel, député Agir et candidat à la mairie de Paris. « Anne Hidalgo a d'abord nié le problème de la malpropreté des rues, et maintenant elle accuse les parisiens d'être responsables, c'est un peu gros! », s'agace l'élu avant le Conseil de Paris de ce mardi.

Des travaux d'intérêts généraux pour les saliseurs ?

« Paris est salie mais Paris est sale aussi », insiste-t-il. Pour Pierre-Yves Bournazel qui espère arracher le fauteuil de maire de Paris en mars prochain, la politique en matière de propreté doit être totalement revue. « Il faut s'attaquer à la fois aux incivilités, mais aussi réorganiser le service et lancer un grand plan d'éducation auprès des écoliers », juge l'élu. Le conseiller de Paris du XVIII e s'inspire d'une mesure qui avait été mise en place par Bertrand Delanoë pour lutter contre les dégradations des Vélib'. « Il y avait eu une convention entre le Parquet, la Ville et le groupe JCDecaux. Un mineur interpellé pour vol ou dégradation d'un vélo se voyait proposer d'aller travailler un ou deux jours dans les ateliers de réparation des vélos », se souvient l'élu. « Moi ces TIG (travaux d'intérêts généraux), je veux les remettre à l'honneur avec un principe « Tu casses, tu répares. Tu salis, tu nettoies ». »

La future police municipales sollicitée

Pour se faire, l'élu compte sur la police municipale qu'il mettrait en place et, dont une brigade spécifique serait dédiée à la lutte contre les incivilités en matière de propreté. « À pied, à vélos et même équestre cette brigade serait visible et réactive et pourrait prendre en flagrant délit les fauteurs » imagine déjà le candidat. Au lieu d'écoper d'une amende les personnes se verraient proposé un TIG au service propreté de la ville ou chez les partenaires associatifs ou entreprises publics en contact avec la mairie. « Une ville comme Roubaix a déjà testé ce système d'alternatives à l'amende ».

Éduquer les plus jeunes

Et pour inciter les Parisiens dès le plus jeune âge à ne pas jeter leurs papiers n'importe où, l'élu souhaiterait instaurer un grand « plan d'éducation écocitoyenne » dans le cadre des ateliers périscolaires notamment. « Mais il ne faudra pas s'arrêter là. La Ville doit aussi prendre ses responsabilités en réorganisant les services de propreté », insiste Pierre-Yves Bournazel. Depuis longtemps dans l'hémicycle parisien, ce dernier plaide pour une déconcentration des pouvoirs de propreté aux maires d'arrondissements « qui sont au plus près du terrain ».

« Anne Hidalgo reprend aujourd'hui cette idée. Mais qui peut croire qu'elle mettra en place dans les six prochaines années des mesures qu'elle a toujours refusées sous son premier mandat ? », tacle au passage le député. « Il faudra aussi étendre le service de balayage jusqu'à 20 heures l'hiver et 23 heures l'été », juge Pierre-Yves Bournazel. Mais où trouver du personnel supplémentaire ? « En confiant au privé la collecte des ordures ménagères. On libérera ainsi du personnel qui pourra notamment être réaffecté au nettoyage des rues »

Le candidat « 100 % Paris » se fera-t-il emboîter le pas sur ces propositions par les autres postulants à l'Hôtel de Ville ? A suivre…

Nos Visiteurs

209775
Aujourd'huiAujourd'hui453
HierHier569
Cette semaineCette semaine1022
Ce mois-ciCe mois-ci11998
Depuis toujoursDepuis toujours209775
Le jour le plus visité et pays d'origine du dernier visiteur 01-13-2019 : 1097
UNITED STATES
US

Vous connecter

Notre Lettre d'Information

Abonnez-vous et recevez gratuitement la Lettre Ambition France.
Civ.
J'accepte que mes données personnelles soient conservées par Ambition France
Si vous ne souhaitez plus recevoir notre Lettre d'Informations, merci de vous désinscrire ci-dessus après avoir rempli tous les champs
Voir notre politique de confidentialité

Acteurs Société Civile

Europe - Consultations citoyennes