Environnement

Comment en finir avec le « 7ème continent », ce gigantesque amas flottant de déchets plastiques ? Plusieurs initiatives émergent. Les plus optimistes parient sur un retour à la normale en quelques décennies.

 

Les Echos.Fr - 12 mars 2018 - par Paul Molga, correspondant à Marseille

'est une vidéo saisissante tournée sur le site de plongée indonésien de Nusa Penida qui met la webosphère en émoi depuis la semaine dernière. Baignant dans une eau turquoise entre quelques méduses, on y voit un plongeur se frayer un chemin parmi un épais nuage de déchets plastiques flottant entre deux eaux. Puis, dans ce monceau d'emballages, de bouteilles et de bidons déchiquetés, apparaît l'élégante silhouette sombre d'une raie manta, nageant au fond pour échapper à ce déluge régulièrement alimenté par les tonnes de déchets charriés par les rivières pendant la saison humide.

Au large de Bali en Indonésie, un plongeur souhaitant filmer des raies manta s'est retrouvé au milieu de milliers de bouts de plastique - La saison des pluies, qui pousse les détritus des îles environnantes vers l'océan, accroît le phénomène :

L'Indonésie n'est pourtant pas la pire des sources de pollution océaniques. Un rapport du Helmholtz Centre for Environmental Research de Leipzig (Allemagne), publié en décembre, révèle que 10 cours d'eau seulement nourrissent 90 % du « 7e continent » ce gigantesque amas flottant de déchets formant un « territoire » de 3,5 millions de kilomètres carrés (six fois la France) au milieu du Pacifique Nord. Tous sont situés en Asie et en Afrique. Le plus important, le Yang Tsé Kiang, déverse à lui seul 1,5 million de tonnes de plastique dans l'océan et, si rien n'est fait pour endiguer ce flux, il y aura en 2050 davantage de plastique que de poisson, selon une étude de la Fondation Ellen MacArthur .

Partagez cet article

Espace Participants

Notre Lettre d'Information

Abonnez-vous et recevez gratuitement la Lettre Ambition France.
Civ.
J'accepte que mes données personnelles soient conservées par Ambition France
Si vous ne souhaitez plus recevoir notre Lettre d'Informations, merci de vous désinscrire ci-dessus après avoir rempli tous les champs
Voir notre politique de confidentialité

Acteurs Société Civile