Back to Top
Master WEB Il y a 4 semaines
Alain Minc : «Il y a un problème évident, qui est que notre système institutionnel est très lourd et rigide»
Par Khalil Rajehi - Cnews

Ce lundi 6 juin, Alain Minc était l’invité politique de Laurence Ferrari sur CNEWS. L’essayiste est revenu sur le conseil national de la refondation souhaité par Emmanuel Macron après les prochaines élections législatives, avec les «forces politiques, économiques, sociales, associatives» ainsi que des citoyens tirés au sort, sur les réformes touchant notamment au pouvoir d'achat, à l'écologie, aux institutions et aux retraites.

«Il y a un problème évident : notre système institutionnel est très lourd et rigide. On va le voir durant les législatives, il va y avoir un taux d’abstention inévitablement très élevé», a affirmé l’essayiste.

Pour l’essayiste, un potentiel triomphe de la Nupes lors des élections législatives n’est pas à exclure. «Il va y avoir une représentation compliquée des minorités, on risque d’avoir les mélenchonistes très haut, le Rassemblement national très bas», a-t-il évoqué.

«On sait très bien que si le pouvoir a une majorité, le pouvoir est dans la main du pouvoir exécutif et, simultanément. Dans une société contemporaine, on ne peut pas se contenter de désigner ces chefs tous les cinq ans», a-t-il ajouté.

The jComments component is not installed